Parmi les matériaux utilisés pour l’étanchéité de ce type de travaux hydrauliques – Étangs, les membranes avec bitume modifié présentent des avantages pour ce type d’utilisation.
Le composé de bitume modifié avec APP (polypropylène atactique) garantie une meilleure étanchéité et une plus longue durée par rapport à d’autres matériaux.
De plus, le fait que la membrane soit armée par une armature en polyester de 150 g/m2 confère à ce type de matériaux une excellente résistance mécanique.
Cette membrane, qui possède une masse de 4 kg/m2 ainsi qu’un revêtement supérieur et inférieur en polyéthylène, est fournie par rouleaux de 1×10 m et porte le nom commercial de POLYSTER 40 .
Possibilité d’introduction, lors du processus de fabrication, d’un additif anti-racines qui va permettre que les racines soient tout simplement repoussées en évitant ainsi la pénétration de celles-ci à l’intérieur de la membrane et, par conséquent, sa dégradation – POLYSTER 40 ( Garden ).
Pour ce type de travaux hydrauliques, on pourra également appliquer une membrane bitumineuse possédant des caractéristiques identiques à cette dernière mais avec une finition en grain minéral sur la surface supérieure.
L’utilisation de cette membrane minéralisée augmente la capacité de résistance mécanique de celle-ci contre l’action d’éléments tranchants qui peuvent se trouver sur la membrane (p.ex. pierres décoratives).
Cette membrane, qui possède une masse de 5,0 kg/m2, un revêtement supérieur en grain minéral (grain d’ardoise) et un revêtement inférieur en polyéthylène, est fournie par rouleaux de 1x8m et son nom commercial est POLYXIS R 50 (Garden).
Il s’agit de matériaux testés par le LNEC – Laboratoire National de Génie Civil portugais – pour lesquels cette organisation a délivré un document d’homologation.

Nous allons ensuite indiquer les principaux avantages de ces matériaux
– Résistance à l’effet des racines et d’autre végétation.
– Absence de dégradation physique et mécanique grâce aux agents atmosphériques
– Résistance aux variations de température et aux rayons ultraviolets.
– La masse, d’au moins 4,0 kg/m2, permet l’application sur le sol et offre une bonne résistance mécaniques aux sollicitations/ efforts auxquels elle sera soumise.
– Réparation facile de tout type de dommage car il suffit d’appliquer une pièce du même matériel à l’aide d’un chalumeau sur l’endroit à réparer.
– Possibilité de mise en place de ce type de matériaux directement sur le sol sans avoir besoin d’exécuter des structures en béton.