Installation FLOORMATE

Sur dalle ou plancher:
Les plaques de FLOORMATE sont directement posé sur la dalle ou le plancher, sans besoin de fixation. Elles doivent être bien posées les unes contre les autres afin qu’il n’y ait pas de joints ouverts et elles doivent être assemblées par des joints transversaux non alignés.
La surface d’appui des plaques ne doit pas présenter d’irrégularités qui empêchent leur bonne application. Si besoin, on pourra étendre une fine couche de sable fin pour la régularisation.

Sols résidentiels et commerciaux:
– Pour les finitions en mortier ou en béton, cette couche de pose devra avoir au moins 4 cm d’épaisseur.
– Pour les finitions légères ou collées, on recommande l’exécution d’un mortier armé de 3 cm d’épaisseur avec une cage de 220 g/m2.
– Lorsqu’il s’agit de plancher en bois ou d’exécution semblable, leur installation peut être faite directement sur les plaques d’isolation.

Sols industriels et avec circulation de véhicules:
Sur la couche d’isolation thermique, un film de polyéthylène (ou similaire) doit être appliqué, sur lequel on exécute un béton armée avec des spécifications et une épaisseur appropriés au type d’utilisation et aux sollicitations du sol.

Sur le terrain (sous le plancher):
Le terrain doit être bien compacté.
Lorsqu’il y a des couches drainantes composées par du gravier (ou des matériaux similaires), on doit exécuter une surface régulière et continue de réception aux plaques d’isolation, qui pourront être en sable fin.

Sous la dalle:
Dans ce cas, le matériel d’isolation thermique le plus approprié peut ne pas être FLOORMATE, mais plutôt WALLMATE IB (finitions collées) ou ROOFMATE TG (finitions non collées).

Autres applications
Les plaques d’isolation thermique FLOORMATE, peuvent également être utilisées pour des applications particulières, telles que:
– Sols chauffants
– Chambres frigorifiques
– Engins industriels
– Toitures – Parkings