Isoler des murs – Corriger des ponts thermiques
Doubles parois

Avant que l’on prenne l’habitude d’appliquer des matériaux d’isolation thermique , et que les normes et règlements relatifs au comportement thermique ficheiro6096_eemeatypqiz[1]

des bâtiments (tel que le règlement portugais -–RCCTE), qui ont permis d’accroître la préoccupation relative au confort thermique desbâtiments, les doubles parois ont également été utilisées en réponse aux besoins d’isolation de l’intérido interio eur des bâtiments contre l’humidité, et la lame d’air sert de moyen de drainage et d’évaporation d’humidité provenant du parement de maçonnerie extérieure. Ainsi, on constante l’importance du comportement des matériaux d’isolation thermique également utilisés contre l’humidité pour cette application.

Simples parois
Le besoin de construire des parois d’épaisseur inférieure peut mener à la solution de simples parois.
Dans ce cas, on pourra opter pour la mise en place de l’isolant thermique sur la face intérieure ou la face extérieure de la paroi avec revêtements collés ou non.

Par rapport aux différentes solutions de revêtements de finition, les solutions de revêtements collés (enduits, plâtres, etc.) sont surtout recommandé pour l’intérieur. Leur application à l’extérieur implique beaucoup de précautions d’exécution et l’utilisation de pâtes spéciales, étant donné que l’enduit sera soumis au rayonnement solaire, ce qui implique une grande élasticité.

Ponts thermiques

Lorsque l’on isole un mur, il faut considérer la présence d’éventuels ponts thermiques, zones qui, du fait de ne pas être isolées thermiquement, possède une résistance thermique inférieure aux paredes (4)autres, et constituent une discontinuité où l’on pourra constater l’apparition de pathologies provenant de phénomènes de condensation.

Exemples de ces hétérogénéité:
– Les éléments structurels tels que dessus de dalle, poutres et piliers, ou encore travées et coffrets de stores.

Installation WALLMATE CW
WALLMATE CW – doubles parois
Parement extérieur construit avant le parement intérieur

– On construit le parement extérieur de la paroi et on s’assure que la surface reste propre et lisse, ,en éliminant toute bavure de mortier existante.
– On procède au marquage du fond de la lame d’air, en construisant les trois premières rangées de brique du parement intérieur, et on exécute la pente et son étanchéité au fond.
– On exécute les dispositifs de drainage et on met en place les grilles de ventilation sur la partie supérieure du parement extérieur de la paroi.
– On nettoie la lame d’air, toute bavure de mortier ou tout autre déchet qui ne permettent pas la bonne application des plaques d’isolation ou le drainage d’humidités doit être éliminé.
– On découpe des cales de XPS (qui vont permettre l’éloignement de l’isolant vers le parement extérieur) selon la mesure de la lame d’air et on en colle trois par plaque en diagonal. Ce collage peut se faire à l’aide de ciment-colle ou de l’émulsion bitumineuse qui a été utilisée pour l’étanchéité du fond de la lame d’air (si cela a été l’option d’étanchéité). Ces cales seront utilisées si aucun dispositif d’arrêt des deux parements de murs n’est utilisé qui permettent également l’éloignement correct de l’isolant et du parement extérieur.
– On place les plaques d’isolation contre le parement extérieur, en plaçant les plaques sur la verticale et de manière à ce que les emboitements horizontaux soient réalisés avec le mâle sur la partie inférieure et la femelle sur la partie supérieure. Les plaques doivent être bien serrées, aucun joint ne doit rester ouvert.
– Une fois les trois premières rangées de briques du parement intérieur construites, les plaques resteront fermes et n’auront pas tendance à tomber.
– Une fois la surface d’isolation thermique installée, on termine l’exécution du parement intérieur.
– On remarque que pour ce processus, le parement intérieur est construit contre la surface continue des plaques de WALLMATE CW, ce qui empêche le passage de toute bavure de mortier dans la lame d’air.

WALLMATE CW – simples parois avec revêtement non collé
– Le paroi sur laquelle on va appliquer les plaques de WALLMATE CW doit posséder une surface propre et lisse.
– On fixe les plaques d’isolation sur la paroi, en les plaçant dans le sens longitudinal et de manière à ce que les emboitements horizontaux soient réalisés avec le mâle sur la partie inférieure et la femelle sur la partie supérieure. Les plaques doivent être bien serrées, aucun joint ne doit rester ouvert.
– Les plaques sont fixées à l’aide de fixations à tête en plastique, afin que les fixations ne constituent pas de ponts thermiques. Dans certains cas, on pourra opter pour fixer les plaques à l’aide des fixations du revêtement.
– Ensuite, on applique les éléments de fixation des plaques de revêtement. On ne doit jamais interrompre l’isolation thermique avec l’application de ces montants pour ne pas créer de discontinuités et, par conséquent, des ponts thermiques.
Installation WALLMATE IB
WALLMATE IB – simples parois avec revêtement collé (intérieur)
– Le paroi sur laquelle on va appliquer les plaques de WALLMATE IB doit posséder une surface propre et lisse
– Les plaques sont placées contre la paroi et fixées à l’aide de six points de ciment-colle ou de 5 bandes de ciment colle de 5 è 10 cm de largeur par plaque, disposées sur la transversale.
– L’application des plaques doit être faite du bas vers le haut et les joints transversaux non alignés.
– Les plaques doivent être serrées contre la paroi afin que le ciment-colle se disperse et permette une adhérence convenable mais il est cependant important de veiller au nivellement de la surface d’isolation thermique. Les joints doivent être bien serrés, sans ciment-colle.
– Dans certains cas, on peut recommander l’utilisation de fixations mécaniques en utilisant à cet effet cinq fixations par plaques, quatre à environ 10 cm des bords et une au centre. Ces fixations doivent être spécialement conçues pour l’isolation thermique. On remarque que la tête de fixation doit pénétrer dans l’épaisseur de l’isolation thermique pour qu’il n’y ait pas d’irrégularités sur la surface de support du revêtement.
– Les coupes et les ajustements des plaques aux bords peuvent être effectués à l’aide d’une scie circulaire de charpente ou d’un cutter.
– Sur les joints avec des pièces de charpente ou d’autres éléments, il est conseillé de laisser un joint de près de 1 cm qui sera rempli avec une bande de mousse en plastique flexible.

Application du revêtement collé
– L’application du revêtement collé pourra être effectuée 24 heures après l’application des plaques d’isolation thermique.
– Sur les plaques d’isolation, on exécute un bain de mortier qui servira de support à la couche finale d’enduit, sur le bain et sans laisser sécher complètement, on pose une cage d’armature d’enduit (qui est résistant aux alcalis du ciment). Après le séchage complet du bain, on applique les couches finales d’enduit.
– Jusqu’à présent, aucune incompatibilité avec des solutions de revêtement avec enduit appliqué directement sur WALLMATE IB n’ont été constatées(en tenant compte des précautions pour enduits traditionnels).

Remarque: Les plaques de WALLMATE IB peuvent être appliquées comme isolant thermique de plafond avec revêtement collé.

WALLMATE IB – ponts thermiques (structures en béton)
Plaques WALLMATE IB comme fond de coffrage
– Les bandes formées avec des plaques WALLMATE IB peuvent être fixées au coffrage à l’aide de clous à tête large. Cependant, et dans la majorité des cas, les entretoises de l’armature seront suffisantes pour garantir que les bandes d’isolation thermique se maintiennent dans la bonne position contre le coffrage pendant le bétonnage.
– Pour une meilleure adhérence des bandes d’isolation au béton, on peut utiliser des fixations à tête en plastique d’un minimum de 30 mm de diamètre, dont la longueur assure une pénétration de 50 mm dans le béton. Ces fixations sont introduites au préalable dans les bandes isolantes avant leur mise en place sur le coffrage.

Structures bétonnées au préalable
– La fixation des bandes d’isolation thermique WALLMATE IB aux éléments structurels en béton déjà exécutés se fait selon les recommandations pour la fixation de plaques WALLMATE IB comme isolant thermique de simples parois avec revêtements collés.

Revêtement
– Si l’application du revêtement est exécutée après une longue période d’exposition au rayonnement solaire, il faudra nettoyer la surface d’isolation, afin de garantir une bonne adhérence des revêtements.
– Dans le cas de ponts thermiques corrigés par l’extérieur, on doit appliquer un revêtement en céramique sur la surface d’isolation thermique, pour ensuite exécuter le revêtement de finition. On recommande l’application d’une armature pour le revêtement de finition qui devra se superposer environ 10 cm sur la cette zone de la paroi.